Qu’est-ce qu’un livre FROG ?

Un livre cognitivement allégé

Un e-book, facilement téléchargeable sur tablette, qui intègre des outils de facilitation de lecture, paramétrables en fonction des besoins du lecteur.

 

FROG = FRee your cOGnition*
*soulager l’effort cognitif

 

Chaque livre numérique propose un set d’outils complet d’aide à la lecture (changement de police, mise en avant des syllabes, soutien audio, définitions…).

Les options permettent de favoriser le déchiffrage, lorsque le décodage n’est pas encore automatisé, de maintenir l’attention par des repères visuels ou en limitant la quantité d’informations visibles à l’écran, et de faciliter la compréhension en groupant les phrases par unité de sens ou en proposant des définitions.

Attention, compréhension, décodage, autonomie

Chacun peut personnaliser son livre. En explorant les possibilités qui lui sont offertes, l’enfant trouve la solution de lecture qui est la plus confortable pour lui. Il gagne en autonomie, ce qui le valorise, favorise le plaisir ressenti et renforce la motivation.

 

Comment ça marche ?

L’enfant peut choisir des outils qui modifient l’affichage du texte, pour qu’il soit adapté à ses troubles. Les différents outils d’aide à la lecture sont combinables entre eux.

 

Exemple 1
Votre enfant confond les sons b et p, f et v, g et k, z et ss, ch et j…, il se trompe de mot (il lit vélo au lieu de bicyclette…), il lit toujours à voix haute… Choisissez l’option [s][on], qui colore les lettres en fonction du son qu’elles font.

Exemple 2
Votre enfant a du mal à comprendre l’histoire, il bute sur certains mots, il a des difficultés à lire avec une police non adaptée… 
Choisissez l’option Changement de police pour faciliter la lecture du texte. L’enfant pourra choisir entre trois polices, sélectionnées pour couvrir les besoins du plus grand nombre. Avec ou sans empattement, selon sa propre préférence.

Lien vers le petit guide J'aime Lire Dys

Plus d’exemples dans le petit guide de la collection J’aime Lire Dys.

=> Téléchargement gratuit

Ce qu’en pense Marion, élève de 6ème